Home / Actualités / La souffrance des chevaux dans l’abattoir de Pézenas

La souffrance des chevaux dans l’abattoir de Pézenas

Nouveau scandale à l’abattoir de Pézenas (Hérault) où des chevaux sont tués dans d’atroces souffrances.

L214 nous dévoilait le mercredi 29 juin deux nouvelles vidéos sanglantes tournées dans 2 abattoirs. Dans celui de Pézenas, de nombreux chevaux sont tués dans d’atroces souffrances.

Ces images cauchemardesques montrent de nombreux actes de maltraitance et de nombreuses violations à la réglementation.

Dans la vidéo certains chevaux sont tirés avec un treuil jusque dans les box d’abattage. Les étourdissements sont fréquemment ratés et la douleur pour l’animal aiguë. L’autre problème à la réglementation est la saignés des chevaux beaucoup trop longue après l’étourdissement (plus au moins réussi), il risque alors de retrouver leur sensibilité…

Rappelons que depuis des années, Brigitte Bardot appelle au gouvernement à modifier le statut juridique des équidés afin de leur éviter l’abattoir. Le 29 juin Brigitte Bardot redemandais auprès du Ministre de l’Agriculture d’interdire l’abattage des équidés dans cet abattoir et tous les autres.

Monsieur le Ministre de la Souffrance,

Encore un scandale dans des abattoirs français, c’est la goutte qui fait déborder le vase de notre indignation face à l’horreur que subissent les animaux et l’immobilisme des politiques dont les paroles ne se transforment jamais en actes ! Comme dans TOUS les abattoirs français, les images tournées à Pézenas dans l’Hérault et à Puget-Théniers dans les Alpes-Maritimes, montrent la violence exercée au quotidien à l’encontre des bêtes et l’indifférence coupable des employés qui ne font rien pour atténuer cette souffrance, bien au contraire.

Les Français ne supportent plus vos « bla-bla-bla », ils attendent des mesures concrètes et fermes à la hauteur du poste à responsabilité que vous occupez. Nous ne voulons plus de promesses non tenues, nous exigeons des actes ! En attendant que les consommateurs en finissent avec la viande, le minimum est de prendre en compte nos attentes : équiper tous les abattoirs de vidéosurveillance, imposer l’étourdissement des bêtes en toute circonstance et interdire l’abattage des chevaux, à l’abattoir de Pézenas et dans tous les autres.

S’il faut renforcer les équipes vétérinaires dans les abattoirs pour mieux contrôler les pratiques, dans l’intérêt des animaux et des consommateurs empoisonnés par une viande impropre, alors c’est un devoir de le faire !

Vous ne pouvez pas faire cette économie, vous avez trouvé 130 millions d’euros en début d’année pour la filière foie gras (une honte !), trouvez donc les moyens d’assurer les contrôles en abattoirs, imposez la vidéosurveillance dans tous les établissements et abolissez, enfin, cette scandaleuse hippophagie qui fait honte à la France.

Ainsi, vous laisserez peut-être une trace positive de votre passage à ce ministère, sinon il ne vous reste plus qu’à démissionner d’un poste dont vous n’avez pas l’envergure !

Brigitte Bardot

Présidente

Télécharger ici la lettre au format PDF

La plus noble conquête de l’homme ne doit plus finir dans une assiette !

Signer la pétition pour la fermeture de l’abattoir de Pézenas et dites non à l’hippophagie ICI

 

 

Voir aussi

hildaapache660

Elle finit par accepter de nous confier ses chevaux

Suite à un signalement dans le Var, notre enquêtrice constate la maigreur de deux chiens …