Home / Le combat de Brigitte Bardot / 30 ans de combat

30 ans de combat

Les actions de la Fondation Brigitte Bardotbb cheval

Le collectif « Un cheval, ça ne se mange pas  »

Le collectif « Un cheval, ça ne se mange pas  » a été entièrement conçu par la Fondation Brigitte Bardot à la suite d’une réelle volonté de sa célèbre présidente de lutter contre les horreurs de l’hippophagie.
Déjà en 1994, Brigitte Bardot s’était dressée violemment contre cette pratique en la condamnant ouvertement lors d’une émission animée par Jean-Pierre Foucault.
Ces déclarations avaient provoqué un véritable « tollé » et engendrée une colère sans précédent de la filière « viande chevaline » dont certains membres avaient été jusqu’à menacer Brigitte Bardot de mort.
Au-delà de l’effusion de violence provoquée par ses propos, Brigitte Bardot avait réussi le pari de faire baisser la consommation de viande de cheval de façon importante.  Mais alors que les abominations continuent, la Fondation a décidé de frapper un grand coup !!!

La Fondation Brigitte Bardot agit sur le terrain en France… La Fondation Brigitte Bardot tente depuis des années de sauver les chevaux destinés à la consommation, et se bat pour une interdiction généralisée de la commercialisation et de la consommation de la viande de cheval.

A la Mare Auzou, seul refuge de la Fondation Brigitte Bardot situé dans l’Eure et véritable havre de paix, près de 70 chevaux sauvés des abattoirs profitent d’une retraite paisible sur un terrain de plusieurs hectares aménagé avec des boxes, 3 infirmeries spécifiques, et des installations permettant le meilleur confort de vie possible de ces équidés.

En France, la Fondation Brigitte Bardot a sauvé de la boucherie ou des mauvais traitements  près de 750 chevaux en 20 ans. Elle a accordé, pour la seule année 2015 un budget de 180 000 € pour les associations et les particuliers sauvant les chevaux.

Album 1

Et à l’étranger

 

Voir aussi

2018-02-27-FBB-sauvetage-equides-Rambervillers-01

Sauvetage de 13 équidés dans les Vosges (88)

Le mardi 27 février 2018, les équipes de la Fondation sont de nouveau sur le …